Sienne, la Vallée de l’Orcia et les collines du Chianti

Ceux qui visitent Sienne pour la première fois seront sans aucun doute impressionnés par la richesse de son patrimoine artistique et la beauté de sa vieille ville, d’ailleurs déclarée Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

La découverte de vestiges de la civilisation étrusque dans la vieille ville porte à croire que Sienne ait été justement fondée par les Étrusques. Or, si elle représentait déjà un carrefour commercial important à l’époque romaine, Sienne consolide sa centralité pendant le Moyen-Âge en rivalisant avec Florence pour dominer le Nord de la Toscane.

Ces deux villes “se disputent” d’ailleurs encore aujourd’hui le territoire du Chianti qui, outre le fait de posséder d’inestimables richesses naturelles et œno-gastronomiques, accueille également de merveilleux bourgs et des châteaux médiévaux. Mais son réel bijou demeure la zone de San Gimignano - la petite ville aux tours – dont la splendeur médiévale rivalise avec bien d’autres bourgs du Chianti.

Siena-sbandieratori Chianti Siena-San Gimignano

Au Sud de la ville, la Vallée de l’Orcia a été inscrite au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO en vertu de son cadre naturel, artistique et culturel. En effet, cette vallée constitue un “exceptionnel exemple de la façon dont un paysage naturel a été redessiné pendant l’époque de la Renaissance, de façon à refléter un modèle de bonne gouvernance tout en créant une image esthétiquement agréable”.

La ville de Sienne s’élève sur trois collines qui convergent idéalement vers la Piazza del Campo, cette majestueuse place à la forme d’un coquillage qui constitue le cœur battant de la ville.

La Via Pellegrini relie Piazza del Campo à la toute proche cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption, soit le Dôme de Sienne recouvert d’une quantité impressionnante de marbres. L’intérieur est d’une beauté spectaculaire, surtout en vertu de son pavement, réellement unique en son genre.

Val d'orcia Siena-Piazza del campo Siena-interno Duomo

Juste face au Dôme, l’ancien hôpital Santa Maria della Scala servait de lieu de soins il y a encore quelques années. Aujourd’hui, c’est un complexe muséal où l’on peut admirer les trésors du Musée Archéologique National ainsi que de mystérieux souterrains.

Toujours à deux pas de la Piazza del Campo, la Piazza del Mercato servait jadis pour le commerce de bétail ; sa particularité réside dans un avant-toit datant du XIXe s. appelé “Tartarugone” (grosse tortue), en vertu de sa forme.

Siena-Piazza del mercato Siena-Piazza Salimbeni Siena- interno palazzo Chigi
Sienne étant très petite, il ne faut que quelques heures pour en voir les attractions les plus connues. Cependant la beauté de cette ville ne se dévoile que peu à peu : c’est en effet en flânant dans les rues du centre-ville que l’on peut tomber par hasard sur la très belle Piazza Salimbeni, ou se laisser porter par l’élégante Via di Città, ou encore découvrir la collection privée du prestigieux Palais Chigi-Saracini.
 
Autre patrimoine à découvrir et à connaître : la folie des Siennois ! Elle est presqu’aussi proverbiale que la vieille ville est belle !